Filtrer par

Disponibilité

Disponibilité

Feuillage

Feuillage

Déclinaisons de jaune

Déclinaisons de jaune

Sol

Sol

Embruns

Embruns

5m et plus

5m et plus

Sous-catégories

Il y a 3 produits.

Affichage 1-3 de 3 article(s)

Filtres actifs

  • Exposition : Soleil et mi-ombre
  • Feuillage : Vert persistant
  • Embruns : Première ligne
Acacia rostellifera Acacia rostellifera
Acacia rostellifera

L'Acacia rostellifera est un petit arbre (mais grand pour un mimosa) au port arrondi et compact. Ses feuilles entières, de couleur vert foncé sont légèrement vernissées et ressemblent à celle de l'Acacia saligna. Son développement peut varier en fonction des conditions de culture mais il peut parfois atteindre plus de 5 mètres. Floraison d'une multitude de glomérules sur l'ensemble des rameaux.

Origine : Australie occidentale.

Hauteur : 3 mètres et plus.

Largeur : 3 mètres et plus.

Multiplication de semis.

48,50 €
En rupture
de stock
Acacia melanoxylon Acacia melanoxylon
Acacia melanoxylon

C’est l’Acacia au bois noir. Grand arbre au port érigé et compact (il peut atteindre 30m en Tasmanie), touffu de forme pyramidale ou colonnaire. Il possède une longue espérance de vie. C’est un mimosa qui drageonne faiblement. Son bois sert toujours, de nos jours, en ébénisterie. Ses phyllodes, denses, allongés, lancéolés sont de couleur vert foncé. Après un semis, il garde longtemps ses feuilles juvéniles bipennées qui réapparaissent parfois lors d’une taille sévère ou sur des rameaux cassés. Floraison, dense, de glomérules jaune pâle presque blanc donnant un joli contraste avec le feuillage sombre.

Origine : Australie méridionale, Nouvelle-Galles du Sud, Queensland, Tasmanie, Territoire de la Capitale Australienne, et Victoria (Australie).

Hauteur : de 5 à 8 mètres.

Largeur : 4 mètres et plus.

Multiplication de semis et drageons.

29,50 €
En rupture
de stock
Acacia longifolia Acacia longifolia
Acacia longifolia

L'Acacia longifolia est un arbre de croissance rapide qui pousse sur les littoraux du sud de l'Australie et est très populaire dans le sud de la France. Il est ramené en Europe par le botaniste Joseph Banks lors des voyages de James Cook en "Nouvelle-Hollande" (le nom de l'Australie à l'époque) vers 1770. Il est décrit pour la première fois en France dans les jardins de l'Impératrice Joséphine de Beauharnais au château de La Malmaison dès 1803. Exilé à Sainte-Hélène en 1815, Napoléon l'introduit sur l'île en hommage à sa première femme.

Ses fleurs sont atypiques, en forme d'épi jaune vif et brillant, vaporeuses, axillaires, solitaires ou par deux, sur de courts pédoncules et elles lui ont donné le nom commun de "mimosa chenille". Sa floraison arrive juste après le "mimosa d'hiver" (Acacia dealbata), de la fin du mois de février et tout au long du mois de mars. Elle est surprenante, plus visuelle que parfumée. Son port est érigé, dense, et il est plus large que haut s'il est planté en isolé. Son écorce est grise, gris foncé et parfois rougeâtre. Ses grosses feuilles entières au bout arrondi rappellent étrangement celles du laurier-rose et lui confèrent un effet très occultant pour le jardin : ce mimosa est idéal pour se masquer d'un vis-à-vis. Il est résistant aux embruns, même en première ligne. Il est multiplié de marcotte car il tolère naturellement les terrains argileux et calcaires. 

Voir aussi l'Acacia longifolia 'Prostrate' pour la variété couvre-sol et celle que nous faisons pousser en demi-tige.

Origine : Nouvelle-Galles du Sud, Victoria, Australie méridionale, Tasmanie, Queensland (Australie) et Nouvelle-Zélande.

Hauteur : de 3 à 5 mètres, parfois plus.

Largeur : 5 mètres et plus.

Multiplication de marcotte.

27,20 €